27 septembre 2009

De l'importance de la taille de la bite.

La taille de la bite, vaste sujet qui peut provoquer stupéfaction ou fou rire.

Bite, queue, braquemard, ... les expressions ne manquent pas pour appeler cet appendice propre à l'homme (désolé mesdames), qui nous permet, à nous les gays, de jouer et de profiter de plaisirs délectables.

Lorsque l'on pratique les sites de rencontre gay, la référence à la taille de bite est une constante qui apparait dans de nombreux profils, on y trouve d'ailleurs une echelle de taille (non officielle) représentée par des abréviations : TTBM, TBM, BM ... j'ai dernièrement rencontré une nouvelle échelle : XS, S, M, L, XL, XXL, XXXL à croire que je me trouvais dans un supermarché de la bite où elles étaient rangées dans des étagères en fonction de leur taille.

Mais interessons nous à la bite et à sa longueur :

Personnellement, j'ai une préférence pour les petites (cela n'est pas exclusif, je peux aussi m'amuser avec un sexe long), mais une petite à un avantage non négligeable qui est de ne pas provoquer des hauts le coeur lorsque l'appendice est intégralement dans ma bouche, (si l'appendice est trop long il est impossible de l'entrer en intégralité dans sa bouche, c'est un peu frustrant, mais on en tire tout de même du plaisir).

De plus, un plaisir que je trouve raffiné et très agréable est de pouvoir caresser le bas ventre de mon partenaire avec le bout de mon nez alors que son appendice profite de la chaleur et de l'humidité de ma bouche.

Un sexe long peut aussi réserver des surprises à son propriétaire, lorsque celui-ci est actif (l'actif est celui qui pénetre le passif - précision au cas où !).

L'anatomie est ainsi faite que pour les gays, l'orifice permettant la relation sexuelle et procurant du plaisir, à une utilité naturelle et permet l'évacuation des déchets fabriqués par le corps à la suite de la consommation d'une alimentation nécessaire à la survie de l'espèce. L'orifice utilisé est donc anatomiquement parlant la sortie d'un tube d'une grande longueur dans lequel s'entreposent les dechets qui descendent régulièrement pour être évacués. Mais rassurez-vous, ce tube est pourvu de porte coupe-feu, qui empeche un écoulement permanent des dechets.

Mais revenons-en a notre sexe long :

Il peut, en fonction de sa longueur et surtout de la distance entre l'orifice et la dernière porte coupe-feu du receveur, se retrouver à entrer en choc frontal avec un stockage de dechets attendant derrière la dernière porte coupe feu, l'appendice s'évertuant à entrer en intégralité dans le receveur ayant malencontreusement et sans s'en rendre compte forcé la porte coupe feu à s'ouvrir. Non obstant les odeurs qui peuvent en résulter et les problématiques d'hygiène (nettoyage à envisager), vous conviendrez que la situation est genante, et à plutot tendance à refreinner toutes envies engendrant ainsi un arrêt de jeu prometteur au départ.

Je conclurais donc sur la longueur de la bite, qu'une petite longueur n'a donc que des avantages.

Et la largeur me direz-vous !

J'ai également une préférence pour les petites largeurs !

Dejà, cela m'évite de me démonter la machoire pour pouvoir insérer ne serait-ce que le gland de mon partenaire dans ma bouche.

Ayant, de par mon expérience personnelle, pu constater que le plaisir ne vient pas de la dilatation de l'orifice, mais du frottement pratiqué sur celui-ci par l'appendice dont il est question ici, une petite largeur permet une insertion plus rapide de l'appendice et évite d'éventuels saignements et douleurs connexes en cas de dilatation insuffisante de l'orifice. Une petite largeur permet également à l'orifice de conserver toute ses qualités hermétiques d'un point de vue purement anatomique.

Donc vive les petites !

Mais alors, me suis-je dit, pourquoi vu tous les avantages considérables que représentent les petites, certains ne sont demandeurs que de long et/ou gros appendices ?

Je n'ai à ce jour aucune réponse à cette question. En tout cas, aucune réponse logique, censée et raisonnée. Aucune réponse "humaine", car il est question ici de comportements humains.

Si vous en avez n'hésitez pas.

Il va sans dire, mais c'est mieu de le dire, que la taille du sexe de mon partenaire n'a en réalité aucune réelle importance et que je prendrais l'homme de ma vie avec sa bite telle qu'elle sera, et nous saurons bien trouver le plaisir avec.

Mais il est vrai, que j'ai tendance à me méfier de ceux qui, d'emblée ou plus tard dans la discussion d'ailleurs, te demande "t'es monté combien ?".

Il me semble, mais je suis peut-être un extra-terrestre, que, même pour un plan d'un soir, l'important c'est le mec et pas sa bite.

Lorsque je partage un moment de plaisir, c'est avec un mec, pas avec un morceaux de viande.

Posté par phoenixdu92 à 17:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur De l'importance de la taille de la bite.

    On t a reconnu Maxivirus !

    Posté par corto74, 09 octobre 2009 à 20:48 | | Répondre
  • Si je vous avais pas donné la clé, t'aurais rien deviné du tout ! lol

    Posté par Maxivirus, 09 octobre 2009 à 21:39 | | Répondre
  • heu, sinon, t es monté combien ?

    Posté par corto74, 12 octobre 2009 à 15:44 | | Répondre
  • Désolé mon Corto, mais en posant cette question tu viens de griller toutes tes chances avec moi.

    Posté par Maxivirus, 12 octobre 2009 à 18:14 | | Répondre
  • Précieuse confirmation !

    Nous n'utilisons pas cette porte, mais vos arguments rejoignent les nôtres sans conteste.

    Posté par Volodia, 15 octobre 2009 à 20:31 | | Répondre
  • Bonjour,
    J'ai trouvé votre site Internet sur Facebook par hasard, et j'ai trouvé un site très attirant à visiter.
    Je vous remercie beaucoup de partager tous ces articles avec nous.
    Continuez encore

    Posté par mathieu, 02 octobre 2011 à 12:09 | | Répondre
Nouveau commentaire